Demander à être rappelé
Altelios Technology Group | Ingénieur calcul aéronautique
L’ingénieur calcul aéronautique simule les performances de la structure d’un avion ou de ses composants de façon à certifier leur exploitation ou à évaluer leur état d’usure. Il est garant de l’intégrité de l’avion.
18748
post-template-default,single,single-post,postid-18748,single-format-standard,cookies-not-set,lang-fr,,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.5,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Ingénieur calcul aéronautique

poste aéronautique

Ingénieur calcul aéronautique

L’ingénieur calcul aéronautique simule les performances de la structure d’un avion ou de ses composants de façon à certifier leur exploitation ou à évaluer leur état d’usure. Il est garant de l’intégrité de l’avion.

Ingénieur calcul aéronautique : quelles sont ses missions ? 

L’ingénieur calcul réalise une modélisation en éléments finis à partir de logiciels spécifiques ou développés en interne.
En collaboration avec les concepteurs et les projeteurs, il teste la capacité du matériel à résister aux charges et aux contraintes. Au-delà de l’utilisation des logiciels, il doit faire preuve d’un sens physique développé et maîtriser l’environnement du composant en termes de montage ou de maintenance. Les réalisations de calculs peuvent s’appliquer à des éléments linéaires ou non. Selon les besoins, l’analyse sera orientée vers le calcul statique, la résistance à la fatigue ou la dynamique en vol. Ceci implique une bonne connaissance des méthodes de calcul et des process industriels liés à ce secteur d’activités. Ce métier est évolutif et nécessite une adaptation permanente aux avancées technologiques, notamment en matière de matériaux composites. Les tâches peuvent varier des études de pré-dimensionnement à la rédaction de dossiers de certification.
Après plusieurs années d’expérience, l’ingénieur peut orienter sa carrière dans deux directions différentes : la gestion de projet ou l’expertise technique. Il pourra alors évoluer vers des fonctions d’encadrement ou de responsable technique ou bien devenir un expert spécialisé. Les équipes sont souvent formées de profils différents, ce qui facilite les échanges d’expériences.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

Une excellente maîtrise des logiciels de modélisation est nécessaire. Les outils les plus utilisés sont : Nastran, Patran (calculs de structure), Catia Elfini (modélisation de structure), Radioss, Ansys, Abaqus, I-Deas (simulation d’éléments finis), Pamcrash (simulateur de crash-test). La connaissance des langages de programmation courants est souhaitée.
L’ingénieur calcul aéronautique doit être en mesure de gérer l’avancée des projets et des réalisations. Il doit savoir travailler en autonomie dans le respect des règles techniques et faire preuve d’une grande polyvalence.
Un bon sens relationnel est requis pour assurer l’interface technique avec les différentes équipes en interne ou côté client. Ce poste implique un grand sens des responsabilités. Anomalies et problèmes potentiels doivent être signalés à l’équipe projet ou au client.
De bonnes compétences rédactionnelles sont nécessaires de façon à livrer rapports d’études et dossiers d’essais.

Par quelles formations y accéder ? 

Ce métier est accessible après une formation universitaire ou en école d’ingénieur, généraliste ou orientée aéronautique. Une spécialisation en mécanique des structures ou conception est très appréciée. Le choix des stages en cours de formation initiale est important de façon à acquérir une bonne pratique des outils dédiés et une bonne connaissance du milieu aéronautique.

Qu’en est-il du salaire ? 

Le salaire d’un ingénieur débutant est d’environ 2650 € brut par mois. Avec 2 à 3 ans d’expérience, le salaire peut évoluer à 3000 € par mois.

 

PartagerShare on LinkedIn
Linkedin

Poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.