Demander à être rappelé
Altelios Technology Group | Ingénieur Test et Validation Logiciel
fiche métier, ingénieur, ingénieur validation, ingénieur test, ingénieur logiciel, logiciel, emploi, métier, métier d'ingénieur, Python, C/C++, batch scripts, Linux, développement, devenir ingénieur, formation ingénieur, étude ingénieur, école ingénieur, cycle ingénieur, spécialisation ingénieur
19868
post-template-default,single,single-post,postid-19868,single-format-standard,cookies-not-set,lang-fr,,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.5,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Ingénieur Test et Validation Logiciel

Ingénieur Test et Validation Logiciel

L’ingénieur validation a pour mission de vérifier les conformités du produit (logiciel, équipement, système) avec les spécifications d’origine et éventuellement les normes officielles.

Quelles sont ses missions ?

L’Ingénieur Test et Validation Logiciel travaille généralement chez un constructeur, un opérateur ou encore une société de services.

L’ingénieur validation n’est pas intégré à l’équipe de développement. Il est possible qu’il soit amené à intervenir chez le client pour la mise en place de tests, et aussi auprès des instances nationales et internationales de normalisation.

L’Ingénieur test et validation établit un plan de validation et de qualification et rédige les spécifications des scénarios et des tests. Parmi ses activités, il peut être amené à concevoir les outils de test, rédiger les procédures de recette et faire des essais sur des sites pilotes.

Il identifie les problèmes, apporte les modifications nécessaires et teste les corrections.

Enfin, il rédige un rapport de validation et éventuellement un dossier produit en vue d’une demande de certification.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

Un Ingénieur Test et Validation Logiciel peut utiliser le langage de développement par exemple Python, C/C++, batch scripts Linux.

De bonnes connaissances en développement embarqué et également sur les outils et environnement de compilation / de développement sont appréciées. Il possède les connaissances générales et spécifiques du domaine technique et maîtrise parfaitement les méthodes de validation.

Enfin, une connaissance d’un outil de gestion comme Git et d’un outil de gestion des bugs comme JIRA ou équivalents sont nécessaires et indispensable.

L’ingénieur Test et validation doit être rigoureux et méthodique. Il possède une aptitude au travail multi-équipes, multi-métiers et fait preuve d’une bonne capacité d’analyse.

La maîtrise d’un bon niveau de langue comme l’anglais est également requis, puisqu’il pourra être amené à communiquer avec des équipes non francophones.

 

Par quelles formations y accéder ?

Le métier d’Ingénieur Test et Validation logiciel est accessible après un bac +4/5 (jeune diplômé ou 1ère expérience en développement).

 

Quel salaire pour un Ingénieur Test et Validation logiciel ?

Le salaire d’un ingénieur validation débutant se situe entre 28 et 32 k€. Avec de l’expérience, il peut gagner entre 30 et 40 k€, voire 45 k€.

PartagerShare on LinkedIn
Linkedin

Poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.