Demander à être rappelé
Altelios Technology Group | Innovation nautique : la technologie digitale sur les bateaux
Ce projet d’innovation concerne l’apport d’une nouvelle technologie digitale sur des bateaux semi rigides de luxe, dédiés aux transports de personnes pour de courtes traversées entre la côte et le yacht.
innovation, nautique, innovation nautique, nouvelle technologie, technologie digitale, bateaux, transports, projet d'innovation, avancée
20805
post-template-default,single,single-post,postid-20805,single-format-standard,cookies-not-set,lang-fr,,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.5,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Innovation nautique : la technologie digitale sur les bateaux

Innovation nautique : la technologie digitale sur les bateaux

En quoi consiste t-il ?

Ce projet d’innovation concerne  l’apport d’une nouvelle technologie digitale sur des bateaux semi rigides de luxe, dédiés aux transports de personnes pour de courtes traversées entre la côte et le yacht. Il s’agit d’un coupe-circuit relié à des bracelets bluetooth équipant chaque passager.

Cette nouvelle fonctionnalité en phase de développement expérimental, permet de sécuriser les passagers lors de la traversée, notamment les jeunes enfants qui ont davantage de risques de tomber à l’eau. Les gilets de sauvetage de tous les passagers pourront être équipés d’une puce électronique reliée à un système Bluetooth présent tout autour de la coque du bateau. Avec ce système dénommé « Passenger Safety Scan », tous les passagers présents à bord sont scannés et quand un problème survient, un passager à la mer concrètement, le bateau s’arrête, l’hélice se coupe immédiatement : cela permet d’éviter les accidents.

Auparavant, la seule fonction permettant de sécuriser les passagers était le coupe circuit classique.

Le dispositif coupe-circuit se branche avant le démarrage du moteur et permet de stopper l’allumage en cas d’éjection du pilote : le moteur est immédiatement coupé. Cet ancien système ne sécurisait absolument pas un passager qui tombait à l’eau, car le temps de réaction du conducteur avant de stopper le moteur pouvait être long.

 

PartagerShare on LinkedIn
Linkedin

Poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.